Afin de multiplier les conversions et accélérer la vente, les copywriters suivent souvent un modèle de base. Comme l’accroche client, les garanties de remboursement ou encore l’utilisation du principe de la pyramide inversée. Mais au-delà de cette structure de base, les mots restent l’arme la plus puissante pour séduire les lecteurs. Toutefois, il faut noter que le monde du webmarketing est en constante évolution y compris le copywriting. On vous montre comment faire du copywriting avec des techniques à jour !

Utiliser des titres séducteurs

Tout comme dans les magazines people, les titres doivent donner envie aux lecteurs de s’intéresser au contenu. Il ne suffit pas d’exposer ce dernier, vanter ses miracles et attendre que les clients se bousculent pour acheter. Ne jamais oublier que l’objectif final est de pousser le lecteur à consommer un service ou un produit. De ce fait, il est impératif de l’accompagner tout au long de l’article. Et cela commence par un titre percutant.

En effet, qu’est-ce qu’on veut dire par un “bon titre” ? Pour répondre à cette question, il faut se mettre à la place des lecteurs. Se demander ce qu’ils attendent, ce qu’ils recherchent et à quoi ils sont susceptibles de réagir. Ainsi, un titre qui séduit est un titre annonçant clairement les bénéfices du lecteur. D’ailleurs, aujourd’hui, on n’hésite plus à composer les titres avec des chiffres alléchants.

Privilégier le langage des lecteurs

Voilà encore un autre intérêt à faire l’étude de ses clients cibles. Déjà, c’est l’une des bases pour apprendre à comment faire du copywriting. En effet, il faut s’adresser aux lecteurs comme leurs proches leur parlent. C’est pourquoi, il est important de connaître la classe d’âge des clients potentiels, la zone géographique et l’environnement où ils se trouvent.

Rester simple et direct dans ses propos permet de maintenir l’attention de ses lecteurs. Les phrases très académiques ne sont plus à la mode, tout comme les jargons et les expressions trop techniques. Vous constatez même qu’actuellement de nombreux copywriters glissent souvent quelques touches d’humour dans leurs articles.

Utiliser des mots “magiques” le plus possible

Les analystes web ont remarqué que les internautes réagissent plus facilement quand ils voient certains mots en relation avec leur recherche. Ces types de mots sont utilisés aujourd’hui de manière abusive mais continuent toujours à faire beaucoup de ventes. Dans chaque activité, pour convaincre, il existe des mots spécifiques à insérer dans son discours. Le domaine de la vente a également ses mots fétiches.

“Vous” : il faut s’adresser directement aux clients avec ce pronom personnel. Surtout quand il s’agit de montrer les avantages du produit.

“Gratuit” : on dirait que c’est un mot quasiment irrésistible sur le web. S’il est possible de l’intégrer dans votre article, n’hésitez surtout pas.

“Nouveau” : nous sommes aujourd’hui dans une société où les nouveautés deviennent des références que tout le monde a envie d’avoir ou d’essayer. Ce mot a un puissant pouvoir de séduction en matière de copywriting.

Il existe encore d’autres mots que les stratèges marketing jugent efficaces, mais ce sont les 3 cités qui semblent avoir la cote auprès des lecteurs actuellement.